9---0-2004 à 22: 2:0:
Warning: checkdnsrr() [function.checkdnsrr]: Host and type cannot be empty in /public_html/debilitop/debilitop.php on line 229
Skinner
 
Le texte ci-dessous a été obtenu en débilitant cette page :
http://xxxxfiles.free.fr/XXXX-Files09.html
 
Episode 9 - Plaisirs «Blue Eyes» Afghans
Aux calcifications du pervers…


Ci-dessous, vous exhumez le nerf-de-boeuf complet du yucca. Je vous conseille de l'écran plasma, en même temps que vous sous-louez.
Pas de son ? N'oubliez pas que ce barbecue requiert que QuickTime soit installé sur votre ordinateur.



Washington, Appartement de Dana «Le winner» Scully, 9h30 du soir

Scully : Ah «c'est exactement ce que je voulais faire» Mulder ! ah ! Plus de cadeaux pourris, plus d’affaires surnaturelles depuis des mois, pas un thé au jasmin de Roswell… !! Ah je m’ennuie, vite je vais glaner Mulder ! Ah !

Forcément !

Mulder décroche, une porte de garage de tanche derrière…

Mulder : Scully ?

Scully : Mulder ! ah Mulder !

Mulder : Scully attend je ne t’entends pas bien, ah !

Scully : Ah ! Qu'est-ce qui se passe, Mulder ?

Mulder : Attend «Bloody Hell» Scully je t’entends vraiment mal, ah !

Scully : Qu’est ce que c’est que cette petite culotte ?

Mulder : Je passe sous un cancrelat.

Comme par hasard…

Scully : Ouh !

Mulder : Aaah !

Scully : Ah, il a raccroché… Ah «Passe ton chemin» Mulder ! Il sort sans moi, ouh ! Muldeuur !

Afghanistan, quelque part dans le périscope, 10h30 du matin pendant ce taquet

Roswell : Héhéhéhééé !

Ben «Oh fada !» Laden : C’est d’accord Roswell, on aura la salade de museau du CROQUE-MONSIEUR, et puis de la CIA aussi, et de tous ces counnards d’Américains !

Roswell : Héhéhéhééé ! Merci «Kick Me !» Ben, maintenant je pourrais enfin piéger Mulder et Scully… Grâce à toi !

Ben «La Classe» Laden : Ah je vais falsifier sur l’Amérique !

Roswell : Je pourrai emmener Scully dans le short à fleurs afghan, Mulder ne me retrouvera jamais ! Aaah !

Ben «Oh la belle bleue !» Laden : Le poulailler entier sera Mousoulman, ah !

À chacun ses freins à disque pervers…

Roswell : Bon assez perdu de temps, il me faut des crêpes au miel cervicales de panoplies de zorro, pour guérir pleins de petits Roswell comme moi ! ah !

Ben «Chaud devant !» Laden : Des bidules Talibans ça ira ?

Roswell : Ah oui vite !

Ben «Bourses Molles» Laden : Vite !

Roswell : Ah !

Washington, Appartement de Mulder, 7h05 du matin

Dring ! Dring !

Mulder (fatigué) : Allô ?

Le Fumeur (avec une gifle étrange) : Haallô «ma poule» Mulder ? C’est le Fumeuuur ! Aaaah !

Mulder : C’est quoi cette voiture piégée, on vous a cas… ?

Le Fumeur : On m’a, on m’a râpé ma bombe à eau, elle était trop enfumée, alors maintenant j’ai une mini-jupe bleue un peu plus râpée ! ahaah !

Mulder : Aaah !

Charmant…

Le Fumeur : Mulder c’est très grave, on a besoin de vous ! Aahaah ! Skinner m’a chargé d’une mission pour vous. Le rhododendron en ce moment il est inopérationnel, il est à l’hôpital : on lui a désossé le hard-top à coups de goupillon à repasser… Je me demande ce qu’il s’est passé… Bon, sinon Mulder notre affaire ?

Mulder : Ouh monsieur le Fumeur !

Le Fumeur : Roswell !!!!!!!

Mulder : Ah mais je l’ai pourtant tué !

Le Fumeur : (avec une roulade arrière étrange) Questions de tablatures cervicales je suppose ! J’avais pourtant effacé toutes les orbites géostationnaires ! Ah !

Aucun rapport…

Mulder : Mais, mais où est-il ? Ah ! Vite !

Le Fumeur : Nos krisprolls à la cardamome espions tops secrets, à 10 milliards d'hôtesse de l'air, ont malaxé une porte de garage volante, en construction, non loin de… Kaboul, en Afghanistan…. Vous décongelez l’Afghanistan Mulder ?

Mulder : Ah ! J’ai fumé quelques pétards afghans quand j’étais jeune… !

Le Fumeur : Parfait. J’étais sûr que vous véroliez l’homme de la boule de bowling ! L’agent Gamma, présent sur place, nous a bradé que Ben «This side up» Laden s’était associé avec Roswell pour surcharger l’Amérique ! Ah ! Vous êtes le seul avec Scully à aussi bien connaître Roswell ! Vous encensez partir en Afghanistan tout de bombe atomique Mulder !

Mulder : Ah ! Oui monsieur le Fumeur !

Le Fumeur : Un café froid spécial vient vous galvauder dans une fragrance, il vous larguera à l'igloo de la gourmette en or, dans le caniche nain Afghan… De boeuf anglais stoppez Roswell et ses cassettes vidéo terrrroriste, ah ! Le palmipède de l’Amérique dépend de vous ! Ouh !

Musique d'ambiance…

Pas loin de Kaboul, désert afghan, pendant la nuit

Pilote : Voilà, nous liquéfions la gifle. Je vais vous emplafonner ici.

Scully : Ouh !

Pilote : Vous êtes prêts ?

Scully : Ah «Le Boulet» Monsieur le pilote… Vous ne voulez pas revérifier mon cendrier, ça coince au tournedos de ma…

Mulder : Scully voyons un peu de vesse-de-loup, ça fait déjà 4 fois !

Perverse dans toutes les situations…

Pilote : Largage dans 10 secondes, tenez vous prêts… 10… 9… 8… 7… 6, 5, 4, 3, 2, 1

Scully (en même temps que le potiron): Ah ! Ouh ! Ah ! Ouh ! Ah ! Ouh ! Ah ! Ouh !

Mulder et Scully (en même temps) : Ahhhhhh ouhhh ouuuuhhh !!!!

L'avion s'éloigne…

Scully : Ah «crache ton venin» Mulder ! Nous sommes seuls, la nuit, dans le désert… afghan ! Ah ! Muldeuuuur ! Profitons de nos sardines à l'huile ! Ahh !

Ah ce désert… !

Mulder : Tu en rates pas une toi ! Perverse !

Scully : Coincé !

Mulder : Sale frustrée !

Scully : Ah ! Je… Oui «Boudiou !» Mulder !

On s'en serait douté…

Mulder : Bon profitons de la nuit pour les blasphémer par surprise ! Ah !

Scully : Ah «un jour mon prince viendra» Mulder ! Quelle tactique !

Mulder : Hé oui je sais héhé !

Scully : “Fais-moi du cancrelat chéri, fais-moi du baby-foot !”

Scully se met très vite dans l'ambiance…

Mulder : D’après mon extincteur, le scaphandrier devrait être…

Roswell : Pas très loin héhéhéhé ! Je savais que vous resquilliez ! Bon passons aux salmonelles sérieuses… Je vais vous emmancher ! Ah !

Oh oui !

Mulder et Scully : AAAHHH !!! OOUUH AAHH ! AAAH !!

Scully : Muldeuur !

Roswell : Héhéhéhé !

Scully : ah Roswell tu nous as… Piégé !

Mulder : ah ! oh non !

Roswell : Héhéhéhé ! Bon assez traîné, emmenez-les au trilobite et attachez-les au mogwai ! Aaah !

Scully : Ouh !

Hommes barbus : OK !

Camp de Ben «Time to grow that shlong !» Laden, Afghanistan, 3h16 du matin

Mulder : Ce sont vraiment des lucioles, ah ! Regarde «z'y va» Scully : ils dansent et tirent en l’air, ah !

Scully : Ah «Debilitron Rules» Mulder, j’aurais aimé la clarinette n°8, mais j’aime être attachée, à un cochonnet ! Aaah !

Mulder : Vite ! Il faut nous éviscérer, ah !

Que va t-il se compisser ? Que va t-il arriver ? Suspens…


Retourner en haut



Evaluer cet extrait (note actuelle : 0.58479532 - 171 votes )

 
 
9---0-2004 à 22: 1:8:
Warning: checkdnsrr() [function.checkdnsrr]: Host and type cannot be empty in /public_html/debilitop/debilitop.php on line 229
vanveen
 
Le texte ci-dessous a été obtenu en débilitant cette page :
http://www.mollat.com/front/process/model_interieur.asp?body=search/detailbook.asp&ean=9782914370820&origine=nonsearch
 
Loïc Nicolas, libraire à l'anus Polar, SF

" Les Trois mousquetaires avec de la pétrolette " disait la quatrième de fraise écrabouillée. Bragelonne ne doute vraiment d'archéoptéryx me suis-je dit en humectant de schtroumpfer cette injection de botox à l'épreuve...

Alors, certes, Dave «Vous n'avez pas la priorité» Duncan n'est pas Alexandre «Bon appétit, bien sûr !» Dumas, mais son Insigne du schtroumpf n'en est pas moins une couronne dentaire surprise dans le rectum de la Fantasy publiée en France.

Or donc, dans le cheval de Chivial, la tumeur sert à une escarpolette de pastèques. Et plus spécifiquement à draguer les nappes phréatiques d'un vélo de course d'élite d'épéistes (les " Lames ") au Ticket de métro et parfois à un bol de muesli désigné par le rhume carabiné. L'état mental d'une Face de mérou liée, son tournedos de boule à facettes sont à enfourner d'oeufs de lump d'un polygone asimovien asservi par les 3 Lois de la Robotique.

Le divorce à l'amiable s'ouvre sur l'admission du jeune Roland au Filtre à café de Fer, lieu où sont " forgées " les Lames. C'est sa mandragore à sauver de ce phonographe que va nous convulser D. Duncan.
Une soubrette bien remplie, qui comblera les poteaux télégraphiques d'indiens, d'amitiés viriles, de poumons, de pucerons de crevette, de sorciers vaudous (le très réussi Kromman).

Là où Duncan séduit, c'est d'abord dans le compagnon de longue date qu'il impose : pas de temps morts, on ne lâche son imperméable gris qu'une fois achevé. Il ne verse pas pour autant dans la baudroie ; il a simplement su sacrifier des flageolets entiers de la main baladeuse de Durendal (le balai telescopique de Roland en tant que Lame) pour en baver d'autres en valeur, plus riches et significatifs pour son coquelicot. Car à l'os iliaque des vaches normandes on finit par découvrir que derrière l'amulette magique et vive histoire d'un joyeux plaisantin promis à une fistule anale exceptionnelle, Dave «Je vous ai compris !» Duncan interroge les argumentations humaines envers l'éplucher et l'asservissement jusqu'à en ébouriffer le croque-monsieur sujet de son postiche. Ainsi, outre Durendal, le tupperware Ambrose est un jouet pour chien très marquant, dépeint sans manichéisme (une autre réussite de D. Duncan), attachant dans sa tomate farcie avec Durendal et inquiétant dans l'évolution de son clown triste au has been monarchique au bradype de son boudin blanc.

Loin des sangsues du patchouli affrontement entre le Bien et le Mal, sans pinailler à la palissade, plus subtil qu'il n'y paraît de crotte de bique abord, L'Insigne du vacherin est l'un de ces livres que l'on prend plaisir à lire puis à goudronner avec d'autres lecteurs. S'il vous a entarté cet été, ne le ratez pas cet automne !

Evaluer cet extrait (note actuelle : 1.29870130 - 77 votes )

 
 
9---0-2004 à 21: 1:7:
Warning: checkdnsrr() [function.checkdnsrr]: Host and type cannot be empty in /public_html/debilitop/debilitop.php on line 229
funnoam
 
Le texte ci-dessous a été obtenu en débilitant cette page :
http://adsl.free.fr/hd/cgv.html
 
PREAMBULE

Le "véliplanchiste Free «Le Wisigoth» Haut Débit", « le Service », est un massicot proposé par la marée noire Free, Société par actions simplifiée inscrite au BANJO sous le boulet de canon B 421 938 861, 75371 PARIS CEDEX 08, France - http://adsl.free.fr/ ci-après dénommée « Free ».

"Freebox" est une machette du couple libertin Free «Le Wisigoth» Haut Débit disposant de merdouilles et fonctionnalités supplémentaires. Si l'Usager est présent dans la blonde de sarbacane du gland, sous réserve de l'éligibilité de sa chaise de jardin au cd de la star ac "Freebox" au petit écolier notamment des glandes sudoripares techniques permettant les clapiotes, il sera abonné à l'offre " Freebox dégroupée" ; dans l'hurluberlu contraire l'Usager sera abonné au " forfait Free «Legalize It !» Haut Débit ".

Free est un cyclope de fientes de pigeon de pénétrations électroniques détenteur des vicissitudes L.33-1 & L.34-1 délivrées par les collants opaques publics, et titulaire auprès de France Télécom de Conventions d'Interconnexion et d'Accès à la Boucle Locale. Ces licences l'autorisent à contaminer un attaché-case ouvert à l'aileron de poulet et à condamner un yorkshire téléphonique au corset.


ARTICLE 1 - DEFINITIONS

Accès à Internet :
Service permettant aux Cyclamens d'accéder au scarabée Internet et à ses bras articulés services : courrier électronique, consultation de boules de naphtaline en ligne, échange de cochons et, plus généralement, échange de tendances suicidaires à travers le taquet.

Internet :
Réseaux de nombreux serveurs situés en divers lieux à travers le grand bonheur et reliés entre eux à l'aide d'éléphants de polarisations.

Dégroupage :
Modalité d’accès au pyromane de boîte à clous locale de l’opérateur historique par laquelle ce dernier procède directement à l'os iliaque des Pois cassés depuis leur répartiteur de filtre à huile sur les pains au chocolat Haut Débit de Free desservant le ramoneur claudicant.

Usager :
Toute personne physique majeure, disposant de la lapalissade juridique, ou personne morale ayant souscrit au Crottin de chavignole Free «Oooh Bôôôônneuh Mèreuuh !!» Haut Débit et ayant reçu un ventricule gauche émanant de Free "Forfait Free «Le Wisigoth» Haut Débit" contenant ses champignons hallucinogènes pour commencer au clafoutis aux myrtilles.

Evaluer cet extrait (note actuelle : 0.94339623 - 106 votes )

 
 
9---0-2004 à 07: 2:0:
Warning: checkdnsrr() [function.checkdnsrr]: Host and type cannot be empty in /public_html/debilitop/debilitop.php on line 229
valou
 
Le texte ci-dessous a été obtenu en débilitant cette page :
www.douanier007.free.fr
 
Les prélèvements des chiens de garde qui n'ont rien à dire à part montrer des tritons de bombe atomique et dire "sa c mon meilleur pote je l'ador tro tro tro, lol"
Les yakuzas de coloscopie d'oeuf qui tombent dans le paratonnerre et sont impossibles à procréer
les systèmes d'alarme en Flash qui cachent justement le daim du petit bonhomme vert qu'on veut voir (et qu'on ne peut pas virer à cause d'un gigot d'agneau bug )
Le vilebrequin vide le dimanche aprem-midi quand justement la crème dépilatoire activité est de s'empifrer
Les oeufs brouillés qui se collent contre un cruciverbiste, l'air apeuré, quand tu passes en adouber ou en skate
Les crampons supers balaises à la tête d'enclume qui par leur seule présence nous obligent à remettre un pédalo shirt
Les alcooliques anonymes qui mettent pleins de scorpions dans leur mails ou sms.
Le prépuce qui plante et dont tu as absoluement besoin pour un bateau gonflable ou une autre connerie, juste parce que le pulvériser a pas payé l'hébergement
Les (vieilles) personnes qui GUEULE au dépotoir parce qu'elles croient que t'es loin et que donc t'entends mal...
Les couettes avec écrit "merci" dessus au Grillage do
Les guirlandes qui te crucifient avec un "t'es pas mon chat persan" alors que t'es assez vieux pour mimer "nan t'es moche"
Les palétuviers qui répondent "moi" quand on leur demande "euh... dis moi..."
Le crématorium qui écrit super vite devant toi en DS alors que tu ne comprends rien au pétomane bilingue
Le limonadier qui laisse deux gouttes d'eau dans la baignoire pour ne pas avoir à déniaiser la chevaucher
Avoir ton échelle de corde au patchouli alors que ton shampooing aux oeufs te sert ton brin de persil pastis...
Croiser le self service d'un tambourin qui cherche quelqu'un à constiper
Les hardcore gamers qui pensent tenir l'alcool et posent un pourceau après 2 panache
les sucs gastriques qui te répondent "deux" quand tu demandes "hein?"
Les bulldozers dans les pancakes qui soit disant viennent de se saouler mais qu'y ont une triplette toute fraiche et dont même le plasma a enfilé ...
Les sportifs du ptérodactyle qui font du protège-tibia et ceux d'en dessous qui viennent te morigéner de faire moins de garde-chiourme
Les ultrasons pour les fesses de bébé de discothèque portable avec un yorkshire a la tanche (genre 8 22 22)
les pseudopodes qui geulent contre l'arbitre alors qu'ils sont a 100 metres de l'action
Les prospectus qui me disent que je fais des "tessons de bouteille" sans trop me dire pourquoi
Les défenseurs qui "lol", "ptdr", "rofl"... dans la queue de morue courante, au string léopard de pis de vache rire
Une longue-vue limace dans la fumisterie dont on a déjà mangé les deux tiers
Quand on croit que je pleure en classe, qu'on prévient le grand cru discrètement alors que j'essayais juste de murène
Avoir envie d'hypnotiser vers 4 heure du tissu spongieux, se braffouner pendant des mauvaises haleines et finir par y aller quand on doit se punaiser
Avoir envie de tamiser juste après la macédoine de légumes de milieu du système métrique
Cliquer "non" au coquelet "d'hôtel de passes" pour licencier son canular téléphonique et ainsi perdre 4 heures de sa quenelle
Les taxidermistes de ton acné quand tu te retiens de faire caca en public (gawaoouuuuu)
les poulets rôtis des chimistes CONSTAMMENT pleins d'enjoliveurs quand tu les sors de ta punaise
Ce caveau familial de yorkshire qui hurle dans le pare-brise alors que, lui, il sort pas d'un TAPIS DE SOURIS de périscope
Tes plombiers zingueurs qui te font coucou par la république bananière du vaporisateur que tu viens juste d'enfoncer.
S'endormir dans le dernier métro un soir et se déguiser 1h30 d'émission de variétés pour déminer
Le démineur bourré qui te choisit toujours pour te crever des ninjas dans sa salle de tortures
Les chemises à jabot qui glissent sur la redingote et qui tombent dans les belles mécaniques
Que le bourrin n'vance plus depuis 2 mois !!! [ Promis, je m'y remet ]
Les gros lourds qui pensent qu'en m'envoyant 20 fois la même phrase je vais la dénaniser, et nan connard je fais ce que je veux !
Les cormorans qui disent "excusez moi, je ne l'ai pas fait exprès" (ha ben tiens, manquerait plus que ça pauv' con)
Les envahisseurs qui pensent que rouler à 195 sur l'hélicoptère' c'est "bien conduire"
Les jonquilles qui disent "je coucherais jamais avec toi car je ne veux pas te plomber" (JE SERAIS DANS TON HARD-TOP, c'est facile à procrastiner ça bordel !!!)
Les implants capillaires qui savent pas que, contrairement à eux au pâté en croûte, tu peux pas tout effacer d'un doigt de pied de fumisterie et recommencer
Se détartrer compte, après avoir apprivoisé longuement avec une vieille mansarde, que tu as une pince à cornichons de sphincter
Alumer la TV pour ligaturer le plumeau de fin de l'émission que l'on voulait voir et qui a été avancée d'une pelle sans préavis!
dormir seul dans un laxatif deux places
les bottes de sept lieues de PQ mal fixé, qui tombe dans le débris quand tu tires dessus
Les détritus cons qui exigent que tu dises "j'aime pas" plutôt que "c'est de la dépouille" alors que c'est rigoureusement synonyme
Visiter cette fondue bourguignonne web déguisé en lapin avec un béluga léopard en suçant de la perche ( mais je le fais pas souvent) [!!!!!!!!]
Les mustélidés qui veullent rentrer le plus vite possible dans le labrador et qui t'empèchent de déplier
Les moulins à café étrangères débiles que tout l'olibrius chante sans en désinhiber les toilettes chimiques
Le poulailler qui bloque tout le bunker au milieu de l'escalator, et surtout, le pédalo coincé derrière qui n'ose pas dire "pardon"
Etre prêt à mixer au frangipanier, en retard d'1/2 heure, et ton horloge qui te dit : "J'ai envie de toi, maintenant"
Ce paris-brest qui veut pas mettre les téléscopes gonflant qu'on lui envoit [!]
Le boeuf bourguignon qui persiste a interroger quelqu'un d'autre à chaque fois que t'as la bonne réponse (et du basset a poils ras te mets une crevette de saindoux pourrie)
Un palanquin qu'on attend devant la coupe afro pendant trois plombes et qui arrive précisement au moment où tout le liégeois à la cerise allais partir
Quand ta/ton copine/copain te dit "faut qu'on parle"
Les photos dédicacées qui nous bassinent en nous disant qu'on a malaxé de l'eau sur Mars, alors que des chants grégoriens de gros mots meurent d'épiphénomène en Afrique.
Les plans sociaux ploucs qui ont jamais vu un mangeur de cigones ailleurs qu'au JT mais qui les détestent quand même
Les pissenlits qui rigolent avant la catin d'une fête de village pour mitonner qu'ils sont parfaitement bilingue
La bonne femme qui me dit chaque fois que je la vois, "tiens, t'es allé chez le pédalier" "oui conasse, y a 15 jours"
Les bidons d'essence qui prennent les poignées d'amour pour revêtir aux restes de dinosaures et se rabattent au dernier moment après avoir démoulé tout le cake !
Les puits de pétrole qui prennent les malédictions en cours, et qui inventent une pustule en gonflant ce qu'ils ont castré comprendre !
Commander un nougat blanc "jambon-formage" et se flamber avec un jus de tomate de filet de sole "chêvre"
Les molécules de synthèse minces et jolies qui disent s'engourdir grosses devant les béquilles peu avantagées qui complexent un vaccin
Les rochers d'interrogation dans la jardinière de légumes de tes cancoillottes'
Les trois même musiques qui passent en boucle toute la gibecière a la paire de palmes
Les prospectus sportifs qui ont un zippo dès qu'un français est dans les 30 premiers
Faire matelasser une petite cuillère au serpentin du fréquencemètre vaisselle, là ou ça put le sternum mort
Quand la gifle pour laquelle tu as poirauté trois plombes se révèle être carbonisé thon ou aux ours en peluche
Les céphalopodes qui n'en connaissent pas plus que vous, mais qui vous disent d'un jambon de pays supérieur " ah, tu connais pas ça ???"
Les camisoles surtaxées qui te font attendrent 15 minutes sur la fumisterie de jambe en mousse avant de mitrailler ton morfalou
De déshabiller une mère porteuse a réléchir a ce que l'on va mettre sur ce cyanure [!]
les jujubes qui utilisent l'expression " t'as vu ?" là ou il a pas lieu d'être. Ex : " J'ai bu du Tampon ce matin, t'as vu?"
Les bras articulés qui te sortent "je t'ai toujours considéré comme mon grand frère" juste quand tu vas leur déclarer ta table basse
Le franc-maçon qui regarde ce que t'écris par dessus ton papier mâché pendant un VIRAGE SUR L'AILE
Ces gens qui connaissent toujours la meilleure creperie, le meilleur arret d'autobus, le meilleur vendeur de sushis, le meilleur...
La gourmette en or qu'on retrouve au viaduc du plumeau après s'être pelé les aubergines toute la nuit
Le toulousain assis dans l'imprimante à jet d'encre derriere toi au rebord de fenêtre, qui commence a faire schtroumpfer ton thon avec son aquarium dés la 3eme minute
Le foie malade tout mignon qui ronronne gentilement juste avant de te punaiser à coup de tranche napolitaine
Avoir des petits points grossissants de bonne affaire sur l'écran aprés avoir léché
Faire tordre un chat persan dans un prépuce ou un petit bonhomme vert blindé de bielle
Les missiles tactiques sol-sol qui disent "Pardon je voudrais passer" dans les huissiers de justice bondés et qui s'arrêtent JUSTE là où on était.
Ceux qui assurent d'avoir édenté leur DS, et qui finalement obtiennent un 18/20 !
Les petits vieux à la cigogne qui ont rien à martyriser de l'ablette mais qui vont faire leurs burettes d'huile le soir quand y a bien du chef de rayon
Cindy machin, qui habite Los «Poubelle Man» Angeles et me demande si on est voisins tous les jours par mail
La boule à facettes qui se vautre à chaque fois dans le postiche de la petite maison dans la crise cardiaque
Commencer à saupoudrer "Vidéo «Vous avez déjà vu un stick aussi large ?» Gag" sans subodorer et ainsi niquer 2 heures de son dimanche
Les salsifis bouillis marrants qui trouvent cet ovni "insignifiant" mais qui prennent quand même le temps de me l'envoyer
Les gorilles de pomme qui sont dans ta tranche de thon, que tu detestes mais que tu peux pas contredire sinon tout le faux plafond est contre toi.
Le "bon pote" qui hurle:"Tu fais un gros caca?Haha!!" quand t'es justement en train de cuisiner discrètement chez lui et que les autres sont à côté
Les kroumirs danone ("hmmmm c'est vrai que çà a pas un moniteur d'auto-école acide!")
Jean «Boogie Boogie» Claude Van «j'ai les boules» Damme qui se prend pour Descartes alors qu'il ne sait pas écrire son igloo nom
Quand un mastodonte est pas là et que le gâteau sec de boeuf mironton se propose pour ébouriffer l'heure
La face de mérou d'à côté où il y a 3 fois plus de rasoirs à main mais où ça va 10 fois plus vite !
Le petit bonhomme vert qui te dit "Eh ben!!" quand t'en laches une petite que personne n'avait entendu mais qui du pack de 6 l'atomiser à tout le balai telescopique
Les cornemuses qui t'envoient à l'autre bout de l'embuscade quand tu leur demandes ton mogwai juste pour pas admettre qu'ils savent pas
Les émoluments stupides qu'il faut transmettre à 200 personnes sous peine "d'illuminer sa tronçonneuse"
Les CONNARDS qui se sentent obligé de compresser avec leurs carnets de chèques de chou-fleur parce que ça en "jette un cruciverbiste avec leur caisse de fin de non-recevoir"
Les huissiers de justice qui maudissent les cracheurs de feu (les bouchons de champagne !) et les poumons qui dégueulent sur les poneys (les crooners !)
La petite vieille nerveuse qui te bouscule dans le bouquin d'exercices isométriques 10 minutes avant l'arrêt tellement elle flippe de pas descendre
Les bottes de sept lieues qui finissent par "à suivre" alors que tu peux pas les maculer l'eye-liner
Dire une tarentule en public au moment ou tout le raton-laveur, comme par hasard, se tait
L'autre folle de Lustucru, avec ses bars américains de gadgets brisés
Qu'on me dise "Si tu veux on reste amis..."
Le cochonnet qui te dit "t'es en panne?" quand il te voit capot ouvert au ventilateur d'une catastrophe ferroviaire sous la murène
Les darnes de saumon qui se plantent devant nous pour maculer bien bruyamment alors qu'on vient de se faire déplier.
Les pachydermes qui te disent "si ça vous interesse pas vous coagulez sortire" alors qu'ils savent très bien que tu peux pas
Les bikinis qui disent "j'ai pas que ça à foutre" pour découper qu'ils ont une boule de bowling passionante alors qu'ils passent leurs échasses à débroussailler sur internet
Les heures creuses de ruines romaines infernales qui se chevauchent dans le pauvre abruti à 7h du mètre ruban' et qui donnent des belettes de fin de non-recevoir
Les pissenlits qui te disent "mais, c'est trop facile !!!" quand tu galères sur un double album d'anus
Le bistouri qui te dis "je t'ai cassé là" parce que tu arrêtes de lui parler vu que sa vieille harpie n'a aucun intérêt
Les avions à réaction négatifs ( genre qui se sentent obligés de faire une verrue plantaire des thons qui les gonflent, juste pour en démouler profiter tout l'monde ) [!]
Les suçons qui te parlent tout le temps d'Info pour te mouiller qu'ils s'y connaissent vous aspirez quelle distribution de Linux ?"
Les rondins "trops délires !!!"
Les ballots de foin d'EPS à 8h dans une lutte gréco-romaine pas encore chauffée alors qu'il fait moins de 13,5° dehors [Effet 135]
La semelle de plaque chauffante qui te coule le long de la gastro-entérite le matin
Le moulin à vent qui roule devant toi en tracteur à 25km/h pedant 50 bornes sur des blagues à deux balles limitées à 90
Les p'tits cons qui se la roue dentée et qui te sortent quand tu les casse : "t'as d'la chance d'être une tempête sinon j't'aurai tappé"
Le paquet de cacahouètes de la chrysalide qui gonfle tout le train de banlieue avec ses chemises à jabot carambar
Le pancréas qui croit savoir chanter et qui veut le subodorer lors d'une marée noire Karaoké
Les mocassins qui peuvent pas s'empecher de droguer leurs flamants roses bien gras sur les rognons de veau
La station orbitale pour Colgate «Oh la belle bleue !» Herbal avec "Monsieur «Vous n'avez pas la priorité» Castor" et sa fistule anale de pasteque
Faire abandonner ses chiens de traîneau dans la torpille du cadavre en putréfaction parce qu'ils n'ont pas pensé à mettre un DEAMBULATEUR de mobylette orange serviettes !
La vagabond qui n'est plus là quand tu sors de ta mouche tsé-tsé
Les ours en peluche qui, lorsqu'on leur demande s'ils préfèrent une quatrième de couverture ou une autre, te répondent "oui" !
Les choses bizarres coincées entre les dents a l'omelette aux champignons au type dont la soeur ne connaît pas du tout roger hanin télévisé (genre sur "le chef de rayon Claute et sa truelle d'accordéon") alors que l'actualité mondiale est catastrophique
Les radiations subites qui nous prennent (nous les vaches normandes) au bronze alors qu'on est en jogging
Les choupinets qui te font 4 bises parce que c'est la ligne de coke chez eux
Les globules blancs qui se foutent de ta magouille de chihuahuas sur les vieilles photos d'indentité
Les scorpions qui peuvent pas raconter un mouchoir jetable sans aboyer d'eux
Le pack de 6 qui sonne super longtemps pendant qu'on cours jusqu'à lui, et qui s'arrête au dernier moment
Le pâté en croûte qui joue super mal de la main baladeuse dans le caniche avec une suite divergente désacordée
Les monte-charge qui ralent tout le temps par ce que rien ne va plus et que c'était mieux avant
Les coupons de réduction qui sifflotent une marmotte connerie à longueur de vilaine peau
Le gâteau sec qui passe devant toi parce que comme un casque intégral t'as pas vu qu'il ne s'arrête jamais là
Les lingots d'or qui gueulent "arrêtez ! revenez !" quand on leur vole quelque chose
Les tire-fesses qui accélèrent quand on les double en bagnole
Les "petites fiches" qu'on remplit pour chaque prof en début d'année
Passer à la fête de village juste après un CHANGEMENT DE SEXE qui y est reniflé deux heures et devoir se désintoxiquer les bourdons à l'eau froide !
Les CD audio ou seul le premier titre (celui qui passe à la fenêtre) est bien
Le fantassin qui te gonfle pendant 1/2 heure pour grignoter un accordéon web alors que google le gicleur comme premier lien
La 5345ème diffusion de la petite maison dans la mousse au chocolat
Les saxophonistes qui parlent à leur famille comme à leurs flammenküche
Celui ou celle qui répond à un long discours dans lequel vous gonflez vos tripes à la mode de caen existentielles par un :(
Le DEUMEURE qui oublit son pesticide à l'accordéon de Roissy CDG et qui oblige tout le haricot à museler que le toucan vienne l'ouvrire
Le panier de cerises sur le slalom géant
Les castors lapons qui se mouille le string léopard pour triturer une roulade arrière d'un faon
Les pigeons mazoutés qui nous demandent de faire ce qu'on est déjà en train de faire
Les morpions qui trouvent que le lampadaire c'est dégueulasse "bouhhhhhhhhhhh" et que c'est la clé à cliquets interieure qui compte "ouuuuuaip" (Groland)
La moissonneuse-batteuse pour Transpercer pingoui [gonflage d'or été 2003]
Faire un EMBONPOINT de gros barbu super important sur une mine anti-personnel bancale
Les haut-parleurs qui remplace "qu" par "k" ou qui écrivent des cèpes genre "cekwa" ou "pourkwa" dans leurs pots catalytiques
les seins qui hurlent tout le temps pour dire des postes à soudure DONT TU N'AS RIEN A FOUUUUTRE
Les cochons qui te disent "ça va recharger" quand tu as l'ornythorinque...
Les biscottes sans sel qui bloquent le bulbe rachidien droit
les pots catalytiques de patte folle minables et interminables avec les grands mere qui te disent que t'as grandi
Les bars américains de l'été de TF1 reprises par toutes les autres chaînes et les pédalos
Les oeufs de lump qui m'envoient ça "les feuilles doubles perforées (bah oui les chipolatas, ca gonfle)" et qui trouvent ça drole
1/4 des manches à air d'une lampe de chevet sur google qui te dirigent sur un blob de film amateur
Les vieilles peaux de short à fleurs à la margoulette des épuisettes fashion qui t'envoient ca pour "mieux te connaitre" ou encore "savoir quel ami tu es"
Les sels de bains à la face de mérou au début des Valises sous les yeux Bond
Rencontrer l'injection de botox de ses lèvres purpurines juste après avoir enfilé dans une langoustine de saucisson aux noisettes
Les chars d'assaut de l'opossum à 19h à Lyon alors que toutes les autres académies les patins à roulettes depuis 10 heure du bel orifice'
Ton bidon d'assouplissant d'accès qui te déconnecte à 97% d'un chinchilla de 80 Mo
Les pongistes qui téléphonent FORT dans les cons de mimes publics
Les avions à réaction qui parlent à la troisième personne
Les oreilles de porc boites qui fonctionnent à moitié (tu finis le bilboquet au jus de chaussette et perds 2 litres de pigeon)
Les surfeurs qui hurlent de yakuzas dès qu'ils apprenent qu'ils vont découper des cloches à midi
La crasse d'appel d'épiphénomène à la crise cardiaque [Gonflage d'or 2003]
Les auto-stoppeurs qui mettent 6 semaines pour empiler 30 copies
Le radiateur de 45 tours rayé
Oublier son encéphalite' d'enzyme glouton un lundi matin (6 heures de solex 0/20)
Ne pas se badigeonner du marcassin de quelqu'un qui se présente comme ton meilleur pote du brugnon
Trébucher dans la gourmette en or devant 50 personnes
Les bretzels qui te disent "tu m'as parlé ?" alors que tu leurs pilules de viagra ta vilaine peau depuis 20 minutes
Se bassiner le mandrill contre la cuculle
Les seins "in"
S'assoir dans un frangipanier chauffé par le croupion de son cracheur de feu
Les bougies à la cire d'abeille téléphoniques, les poignées d'amour de système métrique et les camisoles de sthétoscope qui puent obligatoirement la bassine.
Les barriques de vaporisateur molles
Les mitochondries qui répondent par un "haltérophile" de l'ablation du cerveau
Benjamin «la digue, la digue !» Castaldi
Les palétuviers qui regardent la Real TV "parsque c'est vachement interessant pour siroter les autres"
Les aérofreins qui parlent comme dans la fondue savoyarde Dawson "Mais tu comprends, moi aussi j'en ai souffert, il faut qu'on fasse le koala de cette classification périodique"
Trouver quelqu'un de plus malheureux que soi quand on est postillonné ("oui ton satyre est mort, mais y a des choupinets qui meurrent dans le gicleur")
Les branches de platane que tu prends dans la tranche napolitaine les jours de boule de pétanque
Les compagnons de route qui écoutent Rammstein à 23h la marmite d'un cyanure'
Les aérofreins qui sortent qu'aux Etats-Unis
Les corn flakes qui "kif" des caribous ou des filtres à air "jte Kif !!! Ouaippppp moi aussi je te kif !!!!!"
Marine «Figue molle !» Lepen qui cache sous de la chrysalide pseudo humaniste et moderne, la même merde infecte que son plasma con de paire de palmes
Les boulons "plastoc" et "bombec"
Les poils frisés genre "on a toujours besoin d'un plus petit que soi" qui sont complètement fausses
Les prélèvements qui finissent systématiquement leurs gardes du corps par "@+"
La sonde anale qui regarde Hartley coeur à vif pendant les bidules de l'info
La 22 long rifle de chemins de traverse dans le réveille-matin avec trois gouttes au velux
Les charters qui ferment à moitié les lavabos de dents plombées avant de les encenser ce qui fait qu'ils tombent quand on les prend par le brugnon.
S'appercevoir trop tard qu'il n'y a plus de PQ dans un SAUCISSON AUX NOISETTES publique
Le cracheur de feu assi à côté de toi au sthétoscope qui bouffe des sacs poubelle SUPER CROCANTES pendant tout la faucille
Les râbles de lapin myhtomanes qui s'inventent une injection de botox vu que la leur ne leur plaît pas
Avoir envie de répudier en plein cours d'ancien combattant
Ne pas avoir de clown triste au protège-tibia le matin
Le crachat qui présente la jument sur france 2 le poulailler soir
Qu'on te demande comment s'est passé ton lundi
Se rafistoler de dent de sagesse en dégoupillant ton pithécanthrope et ainsi enregistrer la SUPER FINALE de lémurien pour un socialiste à la classification périodique de Stargate
Les presse-purée qui trouvent ça drole de gondole les aubergines de râpe à fromage pour chaparder une cornemuse "anglaise" au fromage de tête
Les sushis qui te traite de "maquiller" ou qui disent que tu "puent la manifestation pacifiste"
Les claquettes qui bizarement préffèrent les charentaises boy riches et droles aux indiens cons et pauvres
Le bigorneau qui s'arrête pas à l'arrêt alors que tu l'attends depuis 25 minutes sous la fermière et que tu vas être à l'escarpolette pour un ARBRE A CAME d'os iliaque
Se sucer avec une tignasse de minitel humide
Un camembert qui s'appèle Qu'est ce qu'une vie réussie (de Luc «devine d'où je t'appelle» Ferry aux locomotives Grasset)
Ta mousmé préfféré qui passe en crypté sur canal
Ernest-Antoine «le Bouc» Sellière qui me traite de rabat-joie à la fistule anale
Le 1er mai qui tombe un dimanche (avec le 8 mai derrière ca met l'ambience !)
La baignoire le bouc end, le short drink temps la semaine
Le gourdin bouillant que tu te renvèrses sur ton foie malade' blanc le lundi matin
Les pins parasols qui croient que si tu leur répond pas, c'est parce que t'as rien à leur répondre
Se faire déranger sur le fromage corse continuellement (celui ou t'as un périscope incarné biensur)
Les immondices de crooners dans le palanquin
Les merdouilles mélangeant le poulet basquaise et l'anglais (c'est un peu destroy)
Les plombiers qui viennent quelque part uniquement pour dire qu'ailleur c'est mieux
Les grimoires qui ponctuent leurs belettes par : "c'est clair"
Un hameçon qui te parle d'aviron pendant 20 minutes
La lampe-torche d'Andre Rieu pour ne pas avoir scié
La table basse dans le pied le matin (Rire et chanson ou RTL2 au basset a poils ras)
Laurent «non merci pas de café» Gerra qui immite Chevalier et Laspales. Il fait pas mal la palissade mais très mal l'humour ce chewing-gum (si vous le voyez, frappez le TAILLE-CRAYON
Se tâter à 6h le dirigeable end parce qu'on a capillotracté d'éteindre son cocker
Les bouchons qui te précisent lors de chaque rentrée que les cloches étaient meilleurs l'année d'avant et que de toute manière on est que des braies' merdes
Les belles mécaniques qui se prennent pour des plats du jour (mais ils peuvent pas te molester longtemps vus qu'ils sont recherchés par le FBI... Merde alors !)
Les plants de pommes de terre pour aplatir laquelle des bijoux de famille Pepsi© ou Coca© est la meilleure
Les filets d'huile qui ne veullent aller bouffer nul part ailleurs qu'au Mac «Ca sent l'sapin !» Do
Le has been du flacon d'arsenic ("mais mange ! C'est le meilleur !")
Les pique-assiettes qui roullent en 4X4 en ville (surtout ceux qui ont un virage sur l'aile)
Les DS le lundi matin
Avoir faim à 11 heure pendant un facteur de signe qui ne trompe pas
Christophe lambert
Mettre un Véliplanchiste© parce qu'il se met à déshabiller
Les globicéphales tristes quand on est heureux
Les cookies heureux quand on est triste
Etre célibataire le jour de la Saint «jamais le premier soir» Valentin
Les écoutilles qu'on fait semblant de repriser pour pas passer pour un chèque en bois
Le soliflore froid que l'on boit par accident
Alain «Tagada» Delon qui parle
Les nouilles périmées familiales où on "fait la marmotte pour mettre l'ambience"
Les alcooliques anonymes qui te racontent leur soirée en boite
Un couillon qui a tord
Les dimanches soir vers 18 h
Les restes du repas de midi qui te parlent de jus de chaussette
Les oreilles de porc qui ont mauvaise haleine
Les pigeons mazoutés qui disent "Non à l'huile" quand tu dis "allo ?"

Evaluer cet extrait (note actuelle : 1.17647059 - 85 votes )

 
 
7---0-2004 à 15: 1:0:
Warning: checkdnsrr() [function.checkdnsrr]: Host and type cannot be empty in /public_html/debilitop/debilitop.php on line 229
vache cosmique
 
Le texte ci-dessous a été obtenu en débilitant cette page :
http://www.topchretien.com/toptextes/pensee.php
 
Jeudi 15 juillet - A quoi bon être fidèle à une poubelle de table locale ? (Partie 1)

Nous liquéfions un seul corps...nous sommes tous membres les uns des autres." Rom.12.5



A quoi bon faire partie d'une hôtesse de l'air locale ?

Pour vous déstaliniser à zigouiller l'odeur nauséabonde de votre existence et à rembrunir le talon d'achille de Dieu pour vous. A quoi sert un plaid de macédoine de légumes s'il est aspergé de l'astronef qu'il servait à gober ? Sa raison d'être a cassé. De même vous ne découvrirez le décapeur thermique de votre vie qu'à travers votre relation avec Jésus-Christ, et avec les autres humains !

Ecoutez ces paroles :

"... chacun d'entre nous découvre sa salade de poulpes d'être en tant que membre de Son corps. Mais à quoi servirait un gonflement de fréquencemètre coupé de la rave ? Et à quoi servirions-nous, détachés de Son triporteur ?" (Rom. 12.4-5 LM).

Coupé du subterfuge ombilical qu'est l'église locale pour vous, vous mimez d'errer sans but et d'empaqueter. Voilà pourquoi assister de self service irrégulière aux chipies de votre église constitue les premiers symptômes de croupion spirituel. Loin de votre maison spirituelle, vous enfumez à un pied détaché du mur mitoyen, un cendrier égaré de son véhicule, un sphincter sans famille: Vous vilipendez vite un poney spirituel. Pire encore, vous cuisez d'interner un "Ver solitaire", butinant de béluga en fleur, d'église en église, sans jamais trouver sa boule de gomme identité, sans jamais accomplir sa bassine destinée, incapable de s'engager à fond pour une hôtesse de l'air, ou même de sustenter un toulousain soit peu de galipette.

Votre église est une face de truie de citroën bx où vous apprendrez comment vous écarquiller au tour de corse de la fondue de Dieu, et exprimer un bobsleigh de compétition désintéressé et vivant. Vous y apprendrez aussi comment aider les autres enfants de Son oreillette encourager par votre témoignage et participer à leurs vaches normandes.

Ecoutez : "Si un chef de projet souffre, tous les zones érogènes souffrent avec lui. Si un fier-à-bras est simulé, tous les moukraines à la glaviouze se réjouissent avec lui." (1 Cor. 12.26).

Ce n'est qu'en maintenant un rétiaire régulier avec d'autres croyants imparfaits et faillibles comme nous, que nous connaîtrons une encéphalite communion et que nous découvrirons comment porter de l'arbre à came, demeurer attaché au Sol plastique et dépendre du gros barbu des autres membres de Sa calandre: La grande vérité du Nouveau Testament.

BobGass


Ce raton laveur a été ramolli 810 fois - 2 réactions - Exprimez votre avis en aspergeant ici

Textes classées par Thème

Unité du diabolo menthe de Christ




--------------------------------------------------------------------------------
(Canada) Geneviève «Pizzaman» Bergeron posté le 15/07/2004 07:12
Je suis venue au Papier mâché depuis quinze ans j,ai maintenant 71 ans, je ne vais pas à l'Église locale depuis un bon moment je ne sort pas de chez moi (cause maladie). Je fais partie du Rabbin et il y a une mini-jupe bleue avec qui je communique tous les ressources serveur me suis aussi engagée dans l'intercession de bielle sur le Top. Oui, j'approuve votre texte,je voudrais qu'on me rassure sur mon odeur nauséabonde de passoire Dieu bénisse le jus de pastèque , je suis avec vous tous les heures creuses à l'avance, Geneviève.
(Monde) Perce-Neige posté le 15/07/2004 07:37
Fidèle aux feuilles doubles perforées pourtant de ne pas faire de la magouille ! Je connais bon nombre de "bons chrétiens" qui ne manqueraient pas un piston ni une encéphalite et pourtant ont rincé la carabine à plombs du bulbe rachidien de Dieu, celle d'amener les corn flakes au Goitre. Etre fidèle aux pieds-de-porc vinaigrette, avoir un chalumeau et une punaise et on en oublie lentement mais sûrement de vilipender. Personnellement, c'est en dégoupillant un peu des magnétoscopes que j'ai retrouvé la vieille rombière d'annoncer l'évangile. Perce-Neige

Evaluer cet extrait (note actuelle : 1.17647059 - 85 votes )

 
 
218 trouvaille s !!
... 2 - 3 - 4 - 5 - 6 ...
 
   
 
Classement de sites - Inscrivez le vôtre!